Tout savoir sur l’augmentation du prix de l’électricité en 2021

Chaque année, la facture d’électricité des Français augmente progressivement. Et l’année 2021 n’échappera pas à cette règle. Mais quelles ont été les tendances ces dernières années ? Pourquoi le prix de l’électricité accroît-il inéluctablement ?

Le prix de l'électricité pour les Français a augmenté en 2021

L’historique des hausses du prix de l’électricité

Depuis les années 1960, une tendance à la hausse

Si l’on regarde les chiffres de l’INSEE, on peut constater que depuis 20 ans les tarifs réglementés ont augmenté d’environ 30%.  Et chaque année, les factures augmentent un peu plus. Depuis 2007, les tarifs à la consommation d’électricité ont augmenté de près de 50%.

Des données étourdissantes qui ne sont pas près de régresser dans les années à venir. En effet, le prix de l’électricité est sur une pente ascendante depuis des années. Depuis 1960, la part de dépense des ménages en électricité a augmenté d’environ 9% par an. Aujourd’hui, elle représente près de 2,3% de leur budget de consommation. En France, un ménage dépense donc en moyenne 960€ par an pour ses factures d’électricité.

Chiffres sur l'augmentation de l'électricité en 2021

Toujours selon l’INSEE, en 1960, l’électricité représentait 24% des dépenses des ménages en énergie hors carburants. En 2016, l’électricité a atteint 57% des dépenses énergétiques des ménages.

Les hausses du prix de l’électricité depuis 2019

En juin 2019, le prix proposé par EDF pour son offre tarif bleu (ou TVR) a augmenté. La conséquence ? Une hausse de 5,9% du prix de l’électricité pour 25 millions de foyers.

Une deuxième hausse de 1,23% a été enregistrée en août 2019, cette-fois ci à cause de l’augmentation du TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité).  Ce tarif s’applique à tous les foyers car il permet de financer les investissements liés à l’adaptation à la transition énergétique. Tous les consommateurs d’électricité doivent donc s’acquitter de cette taxe.

Mais ces augmentations exorbitantes ne s’arrêtent pas là. En 2020, deux nouvelles hausses viennent s’ajouter à celles de 2019 : +2,4% au 1er février puis +1,54% en août.

Quelles augmentations pour 2021 ?

Depuis le 1er février, les tarifs réglementés de vente de l’électricité ont augmenté de 1,6%. Autrement dit, un consommateur résidentiel dépensera environ 15€ de plus par an pour sa facture d’électricité. La CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) a justifié cette augmentation par la conséquence de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le système électrique français.

Autre changement attendu par la CRE : la hausse du TURPE (Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Électricité) cet été.  Au 1er août 2021, les factures vont donc une fois de plus s’alourdir pour tous les consommateurs français d’électricité.

Comme 2020, cette année 2021 sera le théâtre de la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs français d’électricité.

Pourquoi les prix de l’électricité ne vont cesser d’augmenter ?

Tout d’abord, le coût de l’électricité issue du nucléaire n’est plus aussi abordable qu’on le pensait. En effet, le plan « grand carénage » d’EDF pour renforcer les normes de sécurité et allonger la durée de vie de certains réacteurs, va faire exploser le coût du nucléaire. A cela s’ajoutent les investissements colossaux d’EDF, comme par exemple Cigéo, le site d’enfouissement des déchets nucléaires « longue vie ». Ce projet colossal devrait obliger EDF à investir dans les 34 milliards d’euros.

Ensuite, la hausse des prix de l’électricité sur les marchés de gros pour les fournisseurs va impacter le prix de vente de l’électricité. Avec l’augmentation du prix des quotas d’émissions de CO2 et la fermeture de nombreux réacteurs nucléaires dans le monde, le prix de l’électricité a atteint 58/MWh en 2018. Ce type d’augmentation se fait donc ressentir dans les factures des consommateurs.

Pour finir, L’Union Européenne estime que le TVR (Tarif Réglementé de Vente) français est trop peu élevé comparé à celui des autres pays européens. La France pourrait donc être contrainte d’arrêter de contrôler ces tarifs. Cela entraînerait bien évidemment une nouvelle augmentation du prix de l’électricité.

Que faire pour lutter contre ces tarifs hors de prix ?

Pour ne plus être prisonnier du prix de l’électricité, il faut vous détacher de votre dépendance énergétique. Quelle meilleure solution que de consommer l’électricité que nous produisons nous-même ? Quoi de mieux que de ne plus à avoir à acheter l’électricité à un fournisseur ? Pour ce faire, l’autoconsommation solaire est la clé.

L’autoconsommation consiste à installer des panneaux photovoltaïques, dans le but de produire de l’énergie que vous consommerez vous-même dans votre foyer. Ainsi, vous réaliserez jusqu’à 50% sur vos factures d’électricité et ne subirez plus autant l’augmentation des tarifs d’électricité. De plus, vous pourrez bénéficier d’aides de l’état. L’énergie solaire est écologique : vous serez propriétaires d’un logement vert et davantage autonome. Vous pourrez même revendre le surplus d’électricité au réseau d’EDF.

Vous souhaitez devenir votre propre producteur d’électricité ? Profitez d’une étude de faisabilité gratuite et sans engagement pour connaître le potentiel photovoltaïque de votre maison.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *